• Julien Grange

Londres : Balade en forêt



Vous êtes-vous déjà retrouvé au pied d’un gratte-ciel, le regard tourné vers le ciel, à la fois fasciné et intrigué par l’imposante structure de verre et d’acier qui se dressait devant vous ? Impossible de la quitter des yeux, comme happé par l’incroyable charme impérial des centaines de mètres de béton occupant la majeure partie de votre champ de vision ? Une sensation de vertige mêlée à une envie pressante d’y grimper s’empare de vous, vous marchez maladroitement le long d’un de ses murs en en oubliant la raison même de votre présence à son pied, quand vlan ! Un passant vous rentre dedans vous heurtant l’épaule droite. Vous perdez le contrôle de votre Caramel Macchiato qui repeint le blanc étincelant de votre chemise tout juste sortie du pressing, c’est le dur retour à la réalité. Vous repartez d’un pas ferme, le regard dans les chaussettes, agacé de vous être laissé distraire par le monstre de béton et honteux de l’avoir été en public. Votre regard ne quitte plus le sol, analyse les rainures des pavés, puis – en suivant l’une de ces dernières – se pose sur une magnifique paroi de verre qui se dresse devant vous. Votre visage se relève timidement, de plus en plus haut, vous constatez avec stupéfaction que vous êtes à nouveau au pied d’une méga structure. Vous vous remettez à divaguer, la tête de retour dans les nuages. C’est en tout cas l’histoire que la plupart des travailleurs de la City londonienne vous expliqueront en vous narrant leurs premières semaines en ses murs. Que l’on approuve ou non ces manifestations directes des tendances d’urbanisation massive, elles ont sur nous l’effet hypnotique des clairières de Sequoias géants de Californie. Qu’elles soient de béton, de verre ou d’acier, les parois des tours de la City forment en son cœur une magique forêt urbaine. Laissez-moi – par les quelques lignes qui vont suivre – vous emmener faire une balade entre les arbres qui la composent.


...Lire la suite sur le site du Temps.

Posts récents

Voir tout

© Le Blog de Julien Grange, 2019. Créé en 2015.

Newsletter:
Soyez alertés dès la sortie d'un nouvel article
Julie-Grange-sketch3.png